Archives par mot-clé : Gil Blas

René Maizeroy rend visite à Edmond de Goncourt

René Maizeroy, « Chez Goncourt », Gil Blas, novembre 1880

Boulevard Montmorency, 55, à Auteuil*.

Une de ces petites maisons reblanchies de la banlieue parisienne qui, peu ou prou, semblent toutes cousiner entre elles. La façade a comme un sourire engageant, avec son balcon dont les ferrures ouvragées s’enroulent fantasquement autour d’un médaillon Louis XV, ses larges fenêtres derrière lesquelles apparaissent des pans de draperies claires. Et, pointant indiscrètement par-dessus les ardoises du toit, s’échevèlent les verdures grelottantes d’un jardin qu’on devine : C’est là.

Continuer la lecture de René Maizeroy rend visite à Edmond de Goncourt

René Maizeroy rend visite à Edouard Manet

René Maizeroy, “Chez Manet”, Gil Blas, 11 janvier 1882.

CHEZ MANET

77, rue d’Amsterdam, au fond d’une cour silencieuse où s’étiolent quelques arbrisseaux anémiques et que bordent à droite et à gauche des vitrages ternes d’ateliers. C’est là. Vous entrez dans une grande et vaste salle largement éclairée.

Continuer la lecture de René Maizeroy rend visite à Edouard Manet

Maizeroy et Manet – Remarques sur René Maizeroy, “Chez Manet”, Gil Blas, 11 janvier 1882.

En 1882, René Maizeroy vient tout juste de quitter l’armée pour devenir journaliste et embrasser une carrière de littérateur. Il donne au Gil Blas le récit d’une visite à Manet. Si cet article obéit en tout point au canon de la « visite au grand homme », il permet également Maizeroy (qui signe depuis peu de son vrai nom) de souligner son intimité avec Manet et son cercle intellectuel et artiste tout en s’appropriant aux valeurs d’audace et de novation qu’il associe à la figure de Manet. De plus, de façon plus étonnante, il opère un renversement: après s’être ainsi identifié à la figure de Manet, il identifie ce dernier au parisianisme, à l’esprit de boulevard, à la mondanité du journalisme parisien à la Gil Blas. Enfin, cette visite (avec celles à Goncourt et Daudet), revêt une valeur symbolique forte. Elle reproduit la même visite que Zola a faite chez Manet en 1866, visite qui a aussi donné lieu à un article (celui de l‘Evénement par lequel le scandale est arrivé) et à un portrait. En effet, tout comme Manet a peint le jeune Zola en 1868, il peint le jeune Maizeroy vers 1882.

Continuer la lecture de Maizeroy et Manet – Remarques sur René Maizeroy, “Chez Manet”, Gil Blas, 11 janvier 1882.