René Maizeroy

René Maizeroy,  auteur déconsidéré de la fin du 19e, est surtout célèbre, quand on ne l’a pas tout à fait oublié, pour le scandale de la publication de Deux amies (1885) et comme (l’un des) modèle(s) du Duroy de Bel ami. Il s’agira de dépasser la simple question de la grivoiserie et celle, plus complexe, des représentations de l’homosexualité à la fin du 19e s., pour interroger un parcours d’écrivain-journaliste qui part de la littérature militaire, en passant un naturalisme « orthodoxe », par le naturalisme mondain à la Chérie, pour aboutir à un genre « moeurs parisiennes », sentimental et libertin.

Ce carnet cherche à présenter un travail en cours en vue d’une édition critique (publication début 2016), ce carnet ne propose pas des textes aboutis, mais des formulations d’hypothèses, des tentatives d’élaboration d’analyses, pour l’instant éparses et qui trouveront, ou non, plus tard leur place dans le texte publié.

Les pistes, hypothèses, petites enquêtes que nous mènerons porteront sur les aspects suivants:

  • Maizeroy et le naturalisme, de la tentation au dévoiement…
    • Notamment ses liens avec Zola, Goncourt, Daudet, Manet…
  • Maizeroy journaliste
  • Aspects biographiques
  • Le texte des Deux amies: pistes, sources, analyses ponctuelles
    • Notamment la filiation avec Monsieur, Madame et Bébé de Gustave Droz
    • La question de l’éducation des filles
  • Réception et procès des Deux amies

 

 


Une réflexion au sujet de « René Maizeroy »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *